Monthly Archives

février 2020

Business en couple, mode d’emploi

By | Publications | No Comments

Un des principes fondamentaux de l’entrepreneuriat, c’est bien la séparation entre la personne de l’entrepreneur et son business, entre ses propres finances et la caisse de l’entreprise. Pour y arriver, il faut beaucoup de discipline personnelle. Et ceci n’est pas facile pour tout le monde. A la vérité, l’entrepreneuriat lui-même n’est pas pour tout le monde ; pas parce qu’il soit spécial, mais parce que tout le monde n’est pas prêt à en payer le prix. 

Que dire des personnes qui combinent leur relation affective avec le business ? C.à.d. celles qui sont en couple et en même temps partenaires en affaires. Est-ce que le fait de travailler à deux facilite ou complique davantage cette exigence de démarcation ? Tout d’abord, est-ce même une bonne idée que de combiner le bureau et la maison ? Y a-t-il des avantages, des inconvénients ? Quels sont-ils ? Et quelles sont les précautions à prendre pour s’en sortir ? Nous proposons quelques pistes de réflexion qui peuvent aider à vivre cette expérience en douceur.  

 

Dans le meilleur des mondes 

En fait, dans l’idéal, il est préférable pour l’homme et la femme de travailler ensemble. Ensemble ils sont appelés à fonder une famille ; ensemble ils doivent aussi produire les moyens et ressources pour y arriver. Maintenant, dans la société moderne, il n’est pas évident que cela se produise, car tout le monde n’a pas créé ou ne travaille pas dans une entreprise familiale. Mais, quel que soit le cas de figure, ils sont encouragés à travailler ensemble, c.à.d. en partageant au moins les idées. Combien de gens en effet n’ont-ils pas été tirés d’une situation difficile à leur lieu de travail, seulement pour avoir partagé le problème avec leur conjoint, et que ce dernier leur a fourni un conseil pertinent, même s’il ne maîtrisait pas bien tous les aspects techniques du problème ? D’autre part, combien d’autres personnes ne se sont-ils pas retrouvées en difficulté pour avoir voulu travailler en vase clos vis-à-vis de leur conjoint ? 

 

Le bon côté des choses 

Souvent, l’entrepreneur(e) passe de longues heures au travail, c.à.d. loin de sa famille. Mais pour ceux qui travaillent ensembleils profitent bien de la présence de l’un et de l’autre, tout en se complétant mutuellement. Aussi, les intérêts professionnels coïncident avec les intérêts personnels, dans ce sens que le succès de l’entreprise se répercute automatiquement sur la maison. De même, les incompréhensions qui pouvaient naître dans le chef d’un des partenaires s’il n’était pas impliqué, sont résolues automatiquement car tout le monde voit et sait ce qui se passe, et donc personne ne peut penser que l’autre lui cache des choses.  

 

Précautions 

Toutefois, lorsqu’un couple décide de travailler ensemble, il est important de prendre quelques mesures d’encadrement pour préserver à la fois la relation et l’entreprise. Il faut déjà dire ici que la culture, et surtout la culture d’entreprise, ou son absence, est un facteur déterminant dans la réussite ou l’échec d’une telle initiative. Autrement dit, toutes choses restant égales par ailleurs, il est plus facile à des personnes qui ont évolué, ensemble ou chacun de son côté, ou qui se sont rencontrées dans un milieu professionnel, de pouvoir mieux comprendre les enjeux, et savoir faire la part des choses et s’adapter au besoin. Je prends souvent l’exemple de ce couple des fiancés musiciens dont la femme était le plus en vue par rapport à l’homme. Le mariage venu, certaines personnes voulaient voir la femme changer son nom de scène pour arborer celui de son mari ! Ces gens ne comprenaient tout simplement pas que le nom de la femme était déjà devenu une marque commerciale, avec une certaine notoriété, et que même le rebranding répond à des normes ! 

La maturité, la compréhension mutuelle et la séparation des juridictions sont ici les maîtres-motsCeux qui ont les sentiments et émotions à fleur de peau, s’abstenir ! Il est vrai que les humains sont des êtres avec des sentiments et émotions, mais ces derniers doivent être bien reconnus et gérés, et non se laisser gérés par ceux-ci. Imaginez que vous êtes partis de la maison avec une mésentente, et que vous arrivez sur le lieu du travail. Il vous faut une bonne dose de dépassement de soi, pour comprendre que vous devez mettre de côté votre ressenti, et vous atteler à vos tâches, sans renier ou répulser vos émotions, mais bien les gérer. Ou alors, quand survient un problème d’argent à la maison, mais que la caisse de l’entreprise a des liquidités ; cela demande un jeu d’équilibrisme qui n’est pas à la portée de tous pour comprendre que le peu qu’il y a au bureau, peut l’être pour des dépenses d’urgence. 

Selon un coach professionnel, la réussite du business en couple requiert entre autres que les deux aient d’abord une même vision, bien communiquer, établir une démarcation entre famille et bureau, connaître les conséquences de leur choix et bien définir les rôles et tâches de chacun, tout en veillant à préserver sa vie de couple.  

Par ailleurs, il est aussi primordial de bien choisir le statut matrimonial pour préserver la sécurité financière du couple en cas de problème. Il est souvent recommandé dopter pour la séparation du patrimoine, en prévision d’éventuelles difficultés ou saisie judiciaire des actifs de l’un des conjoints. Si vous aviez déjà opté pour la communauté universelle des biens, il n’est pas trop tard néanmoins. Selon un avocat consulté sur la question, il est possible de changer de régime matrimonial, une seule fois. Il est utile de se renseigner et d’obtenir plus de précisions le cas échéant 

 

L’utile et l’agréable 

Qu’est-ce qui vient en premier pour vous ? Ça c’est une question à laquelle vous devez répondre avant de vous lancer. Chaque cas est différent, et chaque couple est unique. Mais il y a des fondamentaux avec lesquels il ne faudrait pas transiger.  

 

Voulez-vous partager avec nous une expérience personnelle ou apprise, et quelles leçons on peut en tirer concernant ce sujet.