Comment rédiger son business plan

By décembre 18, 2019Publications

Dans notre dernière publication, nous avons relevé l’importance de produire un bon business plan (ou plan d’affaires) pour la réussite de votre projet ou idée. Ce document constitue en effet la maquette de la construction que vous voulez entreprendre. Il convient donc d’y consacrer les ressources et le temps nécessaire pour bâtir une entreprise qui tiendra  sur la durée.

Comme on le dit souvent, on ne réinvente pas la roue. Je vais partager ici avec vous un article tiré du forum de la Fondation Tony Elumelu sur l’entrepreneuriat, plate-forme sur laquelle j’ai servi comme Encadreur (Mentor) dans les promotions 2018 et 2019. Cet article a été posté en anglais à l’origine. Il s’intitule :

 

10 ASTUCES POUR REDIGER UN BON PLAN D’AFFAIRES

 

Par Ogeh Olayemi, Alan Gleeson

 

Planification d’Affaires

Rédiger un business plan (plan d’affaires) peut sembler un véritable défi. Cependant, c’est une compétence vitale pour tout entrepreneur ou entreprise qui veut accroître ses chances de survie.

Voici ci-dessous une liste de mes dix meilleures astuces pour rédiger ce plan gagnant :

 

  1. Ecrivez en pensant à ceux qui vont vous lire

Le point de départ de tout business plan devra être l’idée que s’en fera votre public-cible. Quel objectif votre business plan veut-il poursuivre ? Est-ce pour obtenir un financement ? Est-ce pour communiquer les prochaines étapes de votre entreprise ?

En rédigeant votre business plan, essayez de l’adapter selon les différents publics, car ils auront chacun des exigences très spécifiques. Par exemple, un investisseur potentiel voudra voir des détails clairs sur votre proposition de retour sur investissement (R.O.I) et les délais de remboursement de son argent.

 

  1. Faites des études de marché approfondies

Les spécialistes en la matière s’accordent à rappeler l’importance que les investisseurs potentiels attachent à la connaissance du marché et la nécessité pour les entrepreneurs de faire des études approfondies de leur marché. L’entrepreneur doit effectuer une ou des études du marché et s’assurer que le business plan comprend des données sur la taille du marché, les prévisions de croissance potentielle et les moyens d’accéder à ce marché. Le business plan d’un cyber-café par exemple tiendra compte de la taille de la population locale, du taux de pénétration et de la vitesse de l’Internet, des prévisions sur sa probabilité de croissance ou de déclin, etc., et enfin procéder à une revue de la concurrence.

 

  1. Comprendre la concurrence

Comprendre la concurrence, tout aussi bien sa nature que ses dynamiques au sein de votre secteur, fait partie intégrante de la compréhension de l’ensemble de l’environnement commercial. Vous lancez-vous dans un environnement particulièrement concurrentiel ou un domaine innovant et sans concurrence jusque-là ? Comment se comportent les opérateurs existants vis-à-vis de la concurrence ? Y a-t-il un leader en matière des prix ? Enfin, il est essentiel de comprendre parfaitement les bases sur lesquelles vous voulez rivaliser avec la concurrence. Pouvez-vous faire jeu égal avec les actuels acteurs du marché ?

 

  1. Faites attention aux détails

Faites un business plan concis, mais veillez à inclure suffisamment de détails pour que vos lecteurs disposent de suffisamment d’informations qui les aideront à prendre des décisions éclairées. Étant donné que le rédacteur du business plan a généralement un rôle important à jouer dans la gestion de l’entreprise, le business plan doit faire preuve de professionnalisme, ne pas contenir de fautes d’orthographe, avoir des hypothèses réalistes, des projections crédibles et un contenu précis. Le rédacteur devra également prendre en compte le format du business plan. Par exemple, s’il/elle doit faire une présentation devant un public, il/elle devra aussi créer un fichier en PowerPoint à cet effet.

 

  1. Focalisez-vous sur l’opportunité

Si vous êtes à la recherche d’un investissement pour votre entreprise, il est important de décrire clairement en quoi consiste cette opportunité d’investissement. Pourquoi l’investisseur aurait-il intérêt à investir dans votre entreprise plutôt que de laisser son argent dans un compte bancaire, ou le placer dans des actions ou dans une autre entreprise ? Quelle est la proposition commerciale unique de l’entreprise (l’atout unique de votre produit qui le différencie de la concurrence) ? Pourquoi les gens vont-ils se séparer de leur argent pour acheter chez vous ?

 

  1. Assurez-vous d’avoir couvert tous les domaines-clés

Faites des recherches sur le contenu d’un business plan ; il y a plusieurs sites Internet où vous pouvez vous documenter. Votre business plan devra contenir des sections sur l’entreprise elle-même, le produit ou le service, le marché, la concurrence, l’équipe de direction, le marketing, les opérations et les finances. Le plan devrait également permettre une meilleure lisibilité et une présentation de données qui donne envie de lire. Bien que plusieurs business plans contiennent essentiellement des textes, il n’empêche d’y inclure des tableaux avec de couleurs simples et des feuilles de calcul (Excel).

 

  1. Faites vos calculs

Les chiffres seront particulièrement passés au peigne-fin. Les coûts doivent être documentés intégralement et les prévisions de vente doivent être à la fois réfléchies et réalistes. Si les coûts sont souvent évidents et prévisibles, le niveau des ventes est en revanche un facteur déterminant pour la réussite ou l’échec de votre entreprise. Si vous n’êtes pas très à l’aise avec les calculs, vous pouvez vous faire assister par quelqu’un pour préparer de tableaux simples de trésorerie et de rentabilité. Ceci permettra à vos lecteurs de comprendre le nombre de ventes que vous devez réaliser pour couvrir vos coûts, ainsi que le niveau du financement dont vous avez besoin pour démarrer correctement. Rappelez-vous qu’au début, il y a beaucoup de dépenses de démarrage et qu’en même temps, le volume de ventes est encore faible. Si les ventes se font à crédit, il peut vous prendre plusieurs jours/semaines pour recevoir cet argent.

 

  1. Résumé analytique

Le résumé analytique est sans doute la partie la plus importante du business plan. C’est le résumé de tout le business plan et il apparaît généralement en tout début du business plan. Il sert souvent de critère essentiel de qualification pour les investisseurs pressés par le temps. S’ils sont accrochés, ils liront le business plan jusqu’à la fin ; sinon ils n’iront pas plus loin. Même s’il apparait en tout début du business pan, le résumé analytique doit être rédigé à la fin du processus de planification et il devrait contenir un « facteur accrocheur » qui les incite à continuer à lire. En parallèle, le rédacteur devra également préparer un bref argumentaire éclair (elevator pitch), c.à.d. un aperçu de cinq minutes des principaux avantages du nouveau produit/service.

 

  1. Revoyez votre business plan

Une fois que vous avez terminé votre business plan, faites-le revoir par une personne externe. Choisissez quelqu’un qui soit détaché du processus et capable de formuler des critiques constructives sur tous les aspects du business plan. Il existe des entreprises ou agences commerciales spécialisées et à même de vous aider. Cette révision devra soulever d’autres questions qui devront être abordées et inclues dans un projet révisé.

 

  1. Mettez votre business plan en œuvre

Enfin, un business plan doit toujours être considéré comme un document évolutif ; il contient des détails sur les dates, les délais et les responsabilités spécifiques. Il devra être constamment revu et actualisé, tout en étant utilisé pour voir ce qui a été planifié et ce qui se passe dans la réalité. Les entreprises dépendent énormément des actions menées par leur personnel et ceux-ci doivent savoir répondre de leurs responsabilités. Un business plan gagnant contribuera à faire en sorte que l’entreprise se concentre pleinement sur ce qui est nécessaire pour atteindre les objectifs fixés.

 

Voici donc 10 meilleurs astuces pour rédiger un business plan. Etudiez-les, parcourez-les et faites-en bon usage. Nous vous souhaitons plein succès et des entreprises qui changent la donne.

Leave a Reply