Entrepreneur et force de caractère

By novembre 8, 2018Publications

« Vous les Zaïrois, vous êtes des gens intelligents ; mais le mal avec vous, c’est que vous êtes des voleurs ! ». Bon, je sais, c’est vraiment un stéréotype. Comme il en existe plusieurs : les Balubas sont orgueilleux, les Bakongos sont chiches, les Swahilis sont des ivrognes, les africains sont émotifs, les américains sont naïfs, les français sont bavards, les chinois sont tous des karatekas… Pourquoi enfermer tout un groupe de gens dans un même moule ?

Mais de cette déclaration, on relève une sorte de dilemme. L’interlocuteur se retrouve en face d’une personne dont d’une part, l’intelligence est reconnue, avérée, indéniable. Qui n’aimerait pas qu’on dise de lui qu’il/elle est intelligent(e) ? Mais d’autre part, on l’accuse d’être voleur ou d’avoir la main longue, comme on le dit ici. Je ne vais pas poser la question comme je viens de le faire pour l’intelligence…

Ces deux qualificatifs mettent dans la balance deux ingrédients, tous les deux très utiles dans la vie de tout entrepreneur, et de toute personne, au final. Il s’agit du caractère et des compétences. Je les considère comme deux bras dont l’entrepreneur a besoin pour mener à bien ses affaires. Mais en même temps, je me pose la question si l’un d’eux est plus important que l’autre, ou s’ils sont tous au même piédestal.

Souvent, les entrepreneurs se focalisent plus sur l’aspect compétences. Ils veulent donner le meilleur d’eux-mêmes en termes de performance. Mais il ne s’agit pas seulement de ce que vous faites ; ce que vous êtes est autant important, et parfois même plus important.

 

Question d’attitude

Quelqu’un produit un travail de qualité appréciable. Mais son paiement vient à traîner, par exemple. Cette situation n’est nullement souhaitable pour tout entrepreneur. Et il n’est que normal de faire un suivi pour le recouvrement. Cependant, certains entrepreneurs font preuve d’une très mauvaise attitude vis-à-vis des clients, ou des agences qui les ont recrutés.

Parfois c’est la colère qu’on laisse exploser devant un client, ou alors on pense lui mettre la pression en lui expliquant tous ses problèmes personnels (je dois payer le loyer ; mon enfant a été chassé de l’école…). D’autres peuvent aller jusqu’à menacer d’aller en justice ! Oui, vous gagnerez peut-être un procès, mais vous perdrez un client et toutes les recommandations que vous pouviez obtenir par lui.

 

Force intérieure

Mais le caractère, ce n’est pas seulement par rapport aux autres, mais aussi par rapport à soi-même. Vous pouvez avoir du talent, une certaine expérience, et vous vous décidez de vous lancer dans le monde de l’entrepreneuriat. Plusieurs l’ont fait, mais se sont découragés à la première difficulté. Il leur a manqué la persévérance ou la persistance nécessaire pour arriver à percer.

Calvin Coolidge a affirmé : « Rien ne peut remplacer la persistance. Ni le talent, ni le génie, ni l’éducation. Seule la persistance et la détermination arrivent à bout de tout. » Et je note que ces deux dernières sont liées au caractère d’une personne qui est décidée à ne lâcher devant rien.

 

La mère des armées

C’est ainsi que les militaires qualifient la discipline. C’est l’un traits de caractères fondamentaux pour tout entrepreneur. Elle est parfois définie comme la capacité de faire ce qu’on doit faire, même quand on n’a pas envie de le faire. Faire ce qu’on doit, pas ce qu’on veut. La discipline est l’ingrédient caché des gens qu’on célèbre aujourd’hui sur de grands podiums. Ils ont fait hier ce que beaucoup de ceux qui les acclament n’ont pas envie de faire.

 

Le caractère revêt plusieurs aspects. Certains ayant à voir avec la manière dont nous nous comportons et voyons les choses en nous-mêmes ; et d’autres qui s’expriment dans la façon dont nous agissons à l’égard des autres, qu’ils soient des collègues, clients, partenaires, fournisseurs…

En tant qu’entrepreneur, vous ne devriez pas vous limiter qu’à renforcer vos compétences ou aptitudes. Ce que vous êtes compte pour beaucoup dans votre réussite. L’histoire proche et lointaine est parsemée des récits des personnes avec des talents, des compétences, mais qui n’ont pas pu réussir sur la durée. Comme on le dit souvent, le talent vous révèle, mais le caractère vous maintient.

 

Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. C’est une citation que j’ai apprise à l’université. Le caractère et la compétence sont certes tous utiles au progrès de l’entrepreneur, mais un problème de caractère cause plus de dégâts et sape même son image et ses réalisations.

2 Comments

  • Avatar Christian Boondo dit :

    En d’autres mots, « les attitudes de l’Entrepreneur, bien plus que ses Aptitudes, détermineront son Altitude ! »

  • Avatar Mireille Musawu dit :

    tte à fait:
    quelqu’un a dit:
    Le succès n’est pas dans ce que vous avez (je vois ici vos compétences), mais qui vous êtes. (votre caractère)

    Je suis tt à fait d’accord avec vous sur le fait que le caractère cause plus de dégats et les entrepreneurs conscients devraient y travailler.
    Bravo Kalda! Continuer sur cet élan, partager bcp de ce genre de message pour soutenir l’entrepreneuriat.

Leave a Reply