Changement au climax

By septembre 28, 2021Publications

L’environnement médiatique et les débats sur l’écologie nous ont habitués depuis quelques années à l’expression « changement climatique », ou « changements dus au climat ». Il s’agit des perturbations sur le climat, et sur notre écosystème vital.

Même si les uns et les autres ne s’accordent pas sur l’origine humaine ou non de ces dérèglements, tout le monde au moins en fait le constat : réchauffement de la planète, fonte des glaciers, impressionnants feux de brousse et inondations sans précédent…

Néanmoins, qu’ils soient causés par l’activité humaine ou tout simplement par des phénomènes plutôt naturels, ces changements sont induits directement ou indirectement par des mécanismes géo-climatologiques qui se déroulent dans de hautes sphères de notre planète, souvent éloignées et invisibles.

En d’autres termes, les changements qui se produisent sur le climat sont induits par ce qui se produit dans le climax. Les changements climatiques sont dus aux changements climaciques.

Au-delà d’un jeu de mots, il s’agit d’une vérité ou d’un principe qui est immuable : le changement commence au sommet. Oui, même quand il peut sembler que le mouvement est parti de la base pour atteindre le sommet, c’est véritablement pour permettre à ce qu’une autre ou une nouvelle impulsion puisse venir d’en haut. C’est un appel à la responsabilité, au leadership.

 

Causes prochaines et lointaines

De même que pour le climat, le domaine entrepreneurial est exposé à plusieurs perturbations. Ces dernières peuvent être dues à quelque chose qui se passe dans l’environnement immédiat, ou alors être occasionnées par des évènements qui se déroulent à des milliers de kilomètres, et dont vous ne vous doutez même pas de l’impact sur votre activité.

Dans la première catégorie, la concurrence directe peut être citée à titre d’exemple. Vos compétiteurs peuvent développer des produits ou services qui viennent secouer votre entreprise. D’autre part, une application développée quelque part, dans un pays lointain, peut mettre à mal tout votre modèle économique.

Quel que soit le cas de figure, il importe, comme dans le domaine du climat, de définir des mécanismes d’adaptation pour permettre à votre entreprise de naviguer à travers les zones de turbulence et retrouver un certain équilibre pour son fonctionnement optimal.

Ceci peut se faire à travers l’ajustement des capitaux à votre disposition, notamment le capital humain, le matériel de production et votre trésorerie, et la façon dont vous les opérationnalisez. Au-delà, il est autant important de marteler sur une meilleure approche marketing, tout en misant sur l’innovation.

Comme on le dit souvent, les espèces qui ont résisté à l’épreuve du temps, ne sont pas celles qui sont les plus fortes, mais celles qui ont su le plus s’adapter aux changements.

 

Leadership en jeu

Cette idée du climax qui influe sur le climat, ou des changements climaciques qui ont un impact sur les changements climatiques, fait inévitablement appel au principe du leadership. C’est cette capacité à mener ou à influencer les autres. Lorsque vous êtes leader, vous êtes une référence pour des personnes que vous connaissez ou pas, qui vous regardent comme modèle.

Etant ainsi haut placé, ce qui vous arrive ou que vous permettez dans votre vie ou dans votre organisation sert de boussole pour plusieurs autres personnes ou organisations. Lorsque vous occupez un tel piédestal, il vaut mieux être conscient du rôle qui est désormais le vôtre, quelles que soient les circonstances qui vous y ont placé.

En effet, plusieurs raisons peuvent être à la base d’une telle montée en puissance dans votre vie ou organisation. Mais quoi qu’il en soit, vous devez tirer le meilleur parti de la responsabilité sociétale que représente le fait d’être un role model dans un monde qui en manque de plus en plus, et qui soupire après de bons exemples à suivre.

 

Grandir et laisser grandir

Vous connaissez certainement cet adage qui dit qu’il n’y a pas de mauvaise troupe, il n’y a que de mauvais chef. Il est une autre preuve, si besoin en est, qui étaye davantage l’importance et l’effet de l’influence exercée par ceux qui sont haut-placés sur les personnes qui sont sous leur conduite.

Si vivre est un don, grandir est un choix. Si vous ne faites pas ce qu’il faut pour vous maintenir et évoluer, le don même de la vie sera mis en péril. Comme on le dit autrement, être un mâle est une question biologique ; être un homme est une décision de vie. Ou encore : être géniteur est une fonction naturelle ; mais être parent est une responsabilité.

C’est une responsabilité à assumer pour permettre à ceux qui vous regardent ou qui vous suivent de trouver inspiration et motivation.

 

Le mois de septembre marque souvent la rentrée, le début d’un nouveau cycle. C’est un temps pour se fixer de nouveaux objectifs ou adapter ceux qu’on s’est fixé auparavant ; ceci afin de bien entamer la fin de l’année et la préparation de la nouvelle.

Nous vous souhaitons le meilleur pour cette nouvelle saison !