Rentrée scolaire et… solaire

By septembre 11, 2018Publications

La semaine dernière a été marquée chez nous et dans de nombreux autres pays par la rentrée scolaire. De nouveau, les rues sont envahies aux heures de pointe par les uniformes et les embouteillages se réinvitent sur la route. C’est une nouvelle saison qui s’installe et qui va caractériser les programmes de plusieurs, jusque pratiquement vers la fin de l’année, lorsque viendra le temps des vacances de fin d’année.

Mais cette rentrée n’est pas que scolaire. Certes, chez nous, le terme « rentrée » est plus compris dans son assertion de « rentrée scolaire ». Mais ici comme ailleurs, cette période ne concerne pas que la seule reprise des classes. Il y a bien d’autres rentrées qui ont lieu. Il y a par exemple la rentrée parlementaire, avec la session de septembre. Il y a la rentrée politique, la rentrée littéraire ; les émissions suspendues le temps des vacances reviennent à l’antenne…

 

Changement de fréquence

Nous pouvons observer qu’à côté de ces changements qui s’opèrent dans les activités des uns et des autres, il se produit aussi des changements dans les cycles naturels des choses. On pourrait même dire que les premiers changements sont calqués ou programmés en fonction des seconds. Selon que l’on se trouve dans l’Hémisphère Nord ou Sud, ou sous les Tropiques, les saisons changent : fin de la saison sèche, fin de l’été, retour prochain de la (forte) chaleur et des pluies.

Cette coïncidence n’est pas fortuite. Depuis la nuit des temps, la nature et ses cycles ont toujours rythmé la vie des hommes, des animaux et des végétaux : migrations, floraisons, moussons, précipitations, ouragans, canicules, vagues de froid… et autres se produisent de manière répétitive à certaines périodes de l’année. C’est la maîtrise et la compréhension de ces cycles et patterns qui permettent à l’homme de pouvoir anticiper, planifier et se prémunir.

Certaines personnes et cultures ont poussé à l’extrême cette observation des faits de la nature, allant jusqu’à leur vouer une réelle vénération. Mais, est-ce parce que nos vies sont rythmées par le jour et la nuit, par les mouvements du soleil, de la lune ou de telle étoile ou astre que nous devons leur accorder une importance indue ? Ce sont des repères, des outils pour notre navigation, mais leur importance ne devrait pas être autrement exagérée ou dévoyée.

 

Point de pivotement

Le mois de septembre, mois de la rentrée, est à juste titre une période qui mérite notre attention. Souvent, en début d’année, nous prenons (beaucoup) des résolutions. Mais la discipline, l’enthousiasme et la détermination étant des denrées rares, plusieurs se lassent en chemin. Néanmoins, ce mois nous offre une occasion de pouvoir répartir sur de nouvelles bases, après nous être ressourcés pendant le break des vacances, ne fut-ce que scolaires soient-elles.

Septembre est un mois pivot. Si l’on considère Décembre comme un mois de bilan, vacances et festivités, le mois de Septembre se positionne donc comme le début du dernier trimestre actif de l’année. C’est bizarrement un mois à double vitesse : on aborde le dernier trimestre de l’année, et donc on commence à atterrir, à ralentir ; mais en même temps, la rentrée exige que nous puissions mettre les pleins gaz pour pouvoir nous propulser sur la nouvelle lancée !

Ceci nécessite donc de notre part un certain équilibre. Comme le dit un adage, « l’équilibre est essentiel à la vie ». Ça me rappelle la publicité d’une société de transport qui dit : « …, prenez le temps d’aller vite ». Cela ressemble à une contradiction, une antithèse. Mais je pense que ce n’est pas anodin que l’Equinoxe d’automne se produise en Septembre. A l’Equinoxe, le jour et la nuit ont la même durée ; c’est un point d’équilibre.

 

Profiter d’élan

Puisque nous nous trouvons à un point d’équilibre, il appartiendra à chacun de nous de déterminer, par ce qu’il fera ou ne fera pas, de quel côté se penchera la balance. Il est vrai qu’une bonne partie de l’année s’est déjà écoulée, mais il est aussi vrai que la rentrée de septembre constitue une belle opportunité de rattrapage.

En ce moment, nous évaluons le niveau d’exécution de nos objectifs de l’année et réfléchissons aux voies et moyens pour les finaliser d’ici décembre. Pendant ce même temps, nous envisageons déjà et planifions les objectifs de l’année prochaine, si Dieu nous prête vie. En effet, l’une des raisons pour lesquelles les résolutions de fin d’année ne tiennent pas longtemps, c’est qu’elles sont souvent prises dans des moments festifs, moments chargés d’émotions et d’euphorie.

Puissions-nous saisir l’opportunité et l’élan que nous offre cette rentrée pour nous engager ou poursuivre notre parcours avec une énergie renouvelée.

Vous aussi, que vous inspire cette période de la rentrée ?

Bonne rentrée

 

 

One Comment

  • Avatar Joseph Kande dit :

    Mes tres sinceres felicitations pour cet article oh combien richeche en valeur tant bien morale que spirituelle,le temps nous est choix, la mise en place est terminer.
    Alors , Mordicus ,au crenot nous monterons et clouer au pilorit les fausse modesties mutatis mutandis.

Leave a Reply