Salarié entrepreneur : précautions à prendre

Dans notre dernière publication, nous avions abordé la question du grand potentiel entrepreneurial qui existe parmi les salariés ou employés. Il s’agissait de montrer comment cette catégorie de la population active est plus que mieux placée pour constituer un véritable moteur et effet de levier pour la création d’entreprises.

Cependant, le choix de se lancer dans une activité supplémentaire et parallèle à son emploi n’est pas sans difficultés. Il nécessite de prendre des dispositions pour éviter de se retrouver prisonniers des situations inconfortables. Que ce soit sur le plan personnel, familial, professionnel ou social, il est nécessaire de prendre de bonnes précautions pour ne pas tomber dans des engrenages difficiles à démêler.

Nous allons voir ci-dessous quelques paramètres à prendre en compte lorsque l’on décide d’avoir une vie d’entrepreneur en plus de son travail habituel. Nous partagerons aussi des pistes à considérer.

 

Apprécier votre emploi

C’est effectivement la première chose à faire. Vous ne vous lancez pas dans votre affaire personnelle par dépit pour votre emploi. Celui-ci est important et un grand atout pour vous. Vous avez probablement des défis au bureau, mais apprenez à regarder votre travail sous un nouveau jour ! C’est un privilège que beaucoup recherchent. Quand vous en avez un, évitez de le déconsidérer. Et même pour vous lancer dans un business personnel, commencez par vous poser les bonnes questions et vous rassurer que vous ne mettrez pas en danger votre emploi actuel.

Si vous avez de doutes, ne vous engagez pas immédiatement. Prenez peut-être conseil auprès de personnes capables de vous aider. Mais en tous cas, veillez dans la mesure du possible à préserver votre job. Et une des façons de le faire, c’est tout d’abord d’être reconnaissant de l’avoir.

 

Veiller à la santé

« Ceux qui réussissent n’ont pas deux têtes ». C’est l’expression consacrée pour encourager ou pour admonester une personne qui ne s’en sort pas, soit en affaires, soit aux études. Certes ils n’ont pas deux têtes, mais ils ont un sens de l’équilibre, pour ne pas se retrouver débordés. Votre bien-être général est à n’en point douter l’un de vos plus grands atouts.

Il n’est pas déjà facile de conserver la fraîcheur d’esprit et de corps avec son travail de tous les jours. Et s’il faut en rajouter à la fin de la journée ou en week-end, alors qu’on doit récupérer, cela devient pesant. Faites un bilan de santé si vous le pouvez, mangez équilibré et conséquent, pratiquez une discipline sportive si possible. Soyez attentif à votre organisme, ne forcez pas sur celui-ci lorsqu’il requiert du repos. Prenez aussi soin de votre mental : temps de réflexion, de méditation…

 

Bien gérer son temps

En menant une activité « extra-professionnelle », vous devrez consacrer vos heures libres à vous occuper de votre affaire. Ceci peut se faire soit à la fin de votre journée de travail, ou lors des week-ends, jours fériés ou durant vos congés annuels ou de circonstance.

Vous aurez intérêt à faire le bilan de votre temps, et comment vous le répartissez. En une semaine, vous disposez de 168 heures (24hx7jrs), dont 40 sont consacrées à votre emploi (8hx5jrs), si vous faites semaine ‘anglaise’ ; vous dormez dans l’idéal pendant 56 heures (8hx7jrs). Il vous reste donc 72 bonnes heures à manager entre famille, loisirs et autres.

Vous pouvez consacrer entre 1h à 2h par jour pour votre activité, et 2 à 4h le week-end tout en menant une vie équilibrée.

 

Attention au conflit d’intérêts

Tout d’abord et dans la mesure du possible, vous éviterez de travailler dans le même secteur que celui de votre employeur. Vous veillerez à ne pas utiliser le temps et les ressources normalement consacrées à votre employeur aux fins de votre propre activité. Même si personne ne vous voit, vous vous devez de fonder votre parcours entrepreneurial sur des bases éthiques et des valeurs.

Certains employeurs sont plus regardants que d’autres concernant les activités parallèles de leurs agents. Dans tous les cas, s’il est possible, parlez-en avec vos responsables, car il conviendrait mieux que ces derniers soient informés de vos autres engagements professionnels, quoique personnels.

 

Il existe certainement plusieurs dispositions à prendre pour mener une carrière réussie, tout en déployant à côté son potentiel d’entrepreneur. Lançons la discussion : selon vous, quelles autres précautions faut-il envisager ?

 

 

Leave a Reply